Droit d’asile.

Je remarque qu’on ne m’a jamais apostrophée avec un délicieux « Et salope tu suces? » ou autre réjouissant « Mademoiselle tié trop charmante !  » dans des librairies. Je propose donc qu’on fasse de ces dernières les lieux saints du vingt-et-unième siècle, consacrés par le sang des martyrs de la pagano-débilitite ambiante – une fois, bien entendu, qu’on en aura retiré les hérétiques ouvrages de Soral et confrères, qui heurteraient le coeur des vertueux fidèles.

Publicités

3 réflexions sur “Droit d’asile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s